Tibèr aurait-il besoin d'un coup de main ?

Re: Tibèr aurait-il besoin d'un coup de main ?

Messagepar Tibèr Sevirian (Le Bourreau) » 07 Août 2016, 17:40

Tibèr désigna Nadeno du menton, localiser la base des Néo-Rakgoules n'aura rien de bien compliqué.

« Elle sait probablement où on devra chercher pour la trouver. Quant à développer un plan d 'action, je ne sais pas ce qu'on va trouver mais on sera probablement limite en nombre. Il vaudrait mieux lui demander si a des volontaires sous la main pour détourner leur attention pendant qu'on se faufilera à l’intérieur. »

Tibèr ignorait si l'aversion naturelle de Nadeno pour les gangsters de la Ville-Basse serait suffisant pour accepter de jouer ce jeu là, et il n'était pas du tout impossible que la colère de la jeune femme mette en danger le groupe et leur objectif mais les options restaient restreintes. D'un geste, l'impérial invita la jeune femme à se joindre à la discussion :

« Je vais avoir besoin de tout ce que vous avez sur ce gang : effectifs, matériels ainsi que la localisation et la disposition de la base. Il est possible qu'on ait besoin de votre participation en cas d'éscarmouches » avança Tibèr en jetant un coup d'oeil furtif vers Jacen. Il doutait que le caractère solitaire de la Main de l'Empereur se réjouisse de faire cause commune avec des gens comme ceux que trouverait Nadeno, mais il faudra peut être passer outre...
Aspects : Ancien commando impérial En perdition morale Humain D'une loyauté absolue Froid et calculateur Soldat très expérimenté

Image

Avatar de l’utilisateur

Re: Tibèr aurait-il besoin d'un coup de main ?

Messagepar L'Observateur » 09 Août 2016, 05:04

La dernière fois qu'ils avaient parlé, Ahui Tencho et et Anon Daker étaient allés chercher des informations sur les deux candidats du Protocole Tsesh, Shorkabukk et Anacan Traho. Ce dernier était en mission avec d'anciens du SIS : leur but était d'éliminer des membres-clés de l'administration Cadra. Un timing qui tombait plutôt mal avec l'invasion de la Fédération.

« J'ai des nouvelles pour vous, commandant, une bonne et une mauvaise. La bonne : Traho et ses gars ont éliminé leur cible. La mauvaise : leur vaisseau a été saisi par la Fédération, et ils ont été arrêtés en arrivant à leur hangar. Apparemment leur couverture n'a pas suffit, espérons que celle du Protocole Tsesh ne nous fasse pas faux bond..., soupira-t-il. Pour l'instant ils sont retenus par la Fédération à bord de l'un de leurs vaisseaux. Ces gars là se prennent déjà pour les propriétaires de Taris on dirait. »

Libérer Traho serait sûrement un argument de poids pour le recruter, à condition d'éviter l'incident diplomatique. Heureusement, la Main de l'Empereur était là pour « négocier » ! Mais d'abord, il fallait en finir avec Shorkabukk. Nadeno et Zarrick observaient de loin Tibèr et Jacen faire messe basse, jusqu'à ce que l'ancien colonel ne les invite à rejoindre la conversation.

« Selon nos dernières estimations, on a affaire à une quarantaine de personnes, expliqua la jeune chef de gang. Des petites frappes pour la plupart, mais ils ont quelques gros dur. Brachan, leur boss, a servi dans les commandos républicains, et il a deux lieutenants Trandoshan aussi bêtes que brutaux. Votre ami Wookie ne les aimera probablement pas.
Niveau matériel, on peut s'attendre à de l'armement de grade militaire. Il y a probablement des tourelles de sécurité à l'intérieur de leur base mais on a un slicer qui pourrait les retourner contre eux, à condition qu'on le fasse rentrer. Boss, vous voulez que j'alerte nos gars ?
Hum... Ça ne sera pas une simple escarmouche comme vous dites, lança-t-elle à Tibèr, sinon vous n'auriez pas besoin de nous. Il est pas question que j'envoie mes hommes au casse-pipe pour faire diversion. Si on attaque la base des rakgoules, c'est pour les écraser, pas juste pour que vous puissiez retrouver votre Wookie et vous faire la malle avec pendant qu'on se fait tirer dessus ! On vous fournit les plans de la base et le soutien nécessaire, mais en échangez vous restez jusqu'à ce qu'on bute Brachan ou qu'il se rende. Est-ce qu'on a un marché ? » demanda-t-elle en tendant sa main à Tibèr.

Re: Tibèr aurait-il besoin d'un coup de main ?

Messagepar Tibèr Sevirian (Le Bourreau) » 09 Août 2016, 16:46

Les nouvelles n'étaient pas très bonnes du côté de Tencho : chercher un wookie dans les taudis de la Ville-Basse était une chose, faire évader des prisonniers d'un batiment de la Fédération en était une autre ! A moins qu'il y ai un moyen plus "commercial" d'atteindre cet objectif. Après tout, la Fédération était marchands et hommes d'affaires avant toute chose. Pour ce qui était du Wookie, le pari d'aller le trouver jusque dans cette base était nettement jouable. D'Après la jeune femme, seule une minorité des quarante hommes présents dans la base serait réellement dangereux. Tibèr avait déjà opéré avec des commandos républicains, assez pour se garder de les sous-estimer. Les trandoshans n'étaient jamais réputés pour leur intelligence, mais ils étaient féroces et assez costauds pour rivaliser au corps à corps contre un wookie. L'Equipement était intéressant aussi : qu'un vulgaire gang de 40 personnes soit en possession de matériel militaire était très intriguant... Leur coopération avec le gouvernement de Taris avait dû porter ses fruits !

Entrer sera compliqué, surtout seul et sans l'appui de Nadeno. Une fois à l’intérieur et l'équipement de défense de la base retournée contre ses occupants, la progression devrait se faire plus facile. De l'opération qu'avait mené l'ancien lieutenant sur Taris, il se souvenait de l'aspect du terrain de la Ville Basse : des rues étroites et un environnement très cloisonné, très propice au combat à courte distance et au corps à corps. Le sabre de Jacen, dans ce genre de terrain, serait un atout indéniable !

« On vous fournit les plans de la base et le soutien nécessaire, mais en échangez vous restez jusqu'à ce qu'on bute Brachan ou qu'il se rende. Est-ce qu'on a un marché ? »

Tibèr retourna la question plusieurs fois dans sa tête, faire intervenir du personnel étranger pouvait autant être un atout qu'un faiblesse, mais Tibèr n'était pas assez idiot pour foncer droit vers une base sécurisée dont ils n'auraient même pas les plans, à trois contre quarante fût-il accompagné de la Main de l'Empereur.

« On a un marché », conclut Tibèr.
Aspects : Ancien commando impérial En perdition morale Humain D'une loyauté absolue Froid et calculateur Soldat très expérimenté

Image

Avatar de l’utilisateur

Re: Tibèr aurait-il besoin d'un coup de main ?

Messagepar L'Observateur » 11 Août 2016, 03:33

Au point où ils en étaient, ce n'était pas une quarantaine de gangsters qui allait les arrêter. Tibèr accepta donc la condition de Nadeno, et elle lui serra la main fermement, satisfaite par la tournure de la situation.

« Nous allons faire les arrangements nécessaires. Zarrick, combien de temps pour rassembler nos hommes et nous réunir ?
Deux heures... Non, une heure et demie, boss. Nos gars sont prêts. Je pensais pas que l'occasion se présenterait de sitôt mais c'est pas plus mal.
Alors allons écraser des rakgoules ! »

    Environ une heure plus tard...
Après avoir laissé à Nadeno et Zarrick quelques minutes pour contacter le reste du gang des Éveillés, tout le monde avait quitté la clinique pour se rendre à un entrepôt abandonné reconverti en repaire secondaire, lieu de rendez-vous convenu pour attendre le gang. C'était de là qu'ils marcheraient jusqu'à la base des Neo-Rakgoules. Les membres du gang affluaient et l'entrepôt commençait à se remplir. Bientôt, ils furent une cinquantaine – un peu plus que l'ennemi, mais il fallait garder à l'esprit qu'ils seraient sur leur terrain... et qu'ils avaient peut-être une mauvaise surprise en réserve, comme les avait prévenu Carriton à la clinique.

Tibèr était debout autour d'une table avec Nadeno et Zarrick. Les autres gangsters – dont Robs', le Duro qui les avait guidés depuis la Ville Haute – étaient tour autour d'eux, assis par terre, adossés aux murs ou contre de grosses caisses de chargement, et jacassaient tant qu'ils le pouvaient encore. Pour l'occasion, Graup et Jacen s'étaient mêlés au gang pour ne pas attirer l'attention : ils étaient là pour se battre, pas pour donner des ordres.

« Merci pour votre aide, Sevirian, murmura Nadeno. Elle frappa ensuite la table du plat de ses deux mains et ordonna l'attention de ses subordonnés. SILENCE, têtes de cannoks ! »

Tous les gangsters s'interrompirent et se tournèrent vers leur cheffe. En apparence, ce n'était que de vulgaires petits criminels – mais ils se révélaient assez disciplinés.

« Les gars, le jour qu'on attendait tous est arrivé. On a toujours parlé de se débarrasser des Neo-Rakgoules mais maintenant ce n'est plus du vent, C'EST POUR DE BON ! »

Des acclamations et des sifflements accueillirent cette déclaration. Même Graup se prêta au jeu.

« CALMEZ-VOUS, LA BOSSE PARLE !
Merci. Avant de poursuive le briefing, je dois vous présenter... notre joker. Cet homme est un ancien soldat, un leader, et je vous ordonne d'obéir à ses ordres pendant l'opération ! Il nous mènera à la victoire ! »

Ce n'était pas prévu dans le deal. Faisait-elle cela en toute innocence, pour assurer le succès de la mission ? Ou peut-être imposait-elle cette responsabilité à Tibèr pour s'assurer qu'ils ne la plantent pas pendant l'assaut, après avoir récupéré le Wookie : quel déshonneur ce serait de les abandonner à leur mort...
Les Éveillés ne savaient pas comment prendre cette nouvelle. Ils échangèrent des regards étonnés et certains commencèrent à commenter à voix basse.

« Présentez vous aux troupes, « commandant ». » glissa Nadeno à Tibèr.

Re: Tibèr aurait-il besoin d'un coup de main ?

Messagepar Tibèr Sevirian (Le Bourreau) » 11 Août 2016, 15:19

Les préparatifs de l'assaut demandèrent près d'une heure. Pour un groupuscule qui tenait plus d'un gang locale que d'une force paramilitaire organisée, la réactivité des Éveillés restait honnête. L'Officier impérial considéra calmement les hommes et femmes présents dans la large salle de l’entrepôt qui leur servait de base avancée. Une cinquantaine avait répondu à l'appel. Cela leur donnait une légère supériorité numérique mais Tibèr savait par expérience que le nombre n'était pas la caractéristique déterminante d'un affrontement. Le terrain, le moral, le savoir-faire et le matériel avaient leurs importance.

Il entendit Nadeno lui murmurer un remerciement avant de s'adresser à la foule. Jacen et Graup s'étaient mêlés au groupe, Tibèr crut même reconnaître le Duro qui l'avait guidé jusqu'au niveau inférieur. Mais c'était difficile à dire, les Duro étaient difficiles à distinguer des autres. Une très large majorité des espèces n'avaient pas la diversité génétique des humains.

« Les gars, le jour qu'on attendait tous est arrivé. On a toujours parlé de se débarrasser des Neo-Rakgoules mais maintenant ce n'est plus du vent, C'EST POUR DE BON ! »

Des acclamations montèrent dans la pièce, Sevirian aurait crut entendre Davoss Tsesh motiver ses résistants avant un assaut durant la longue année où il avait été bloqué sur Coruscant pendant la guerre, bien que le kuati en question avait un tempérament plus froid, moins impétueux que celui de la jeune femme. Une fois l'ordre rétabli, la Boss tint à présenter son "Joker", en l’occurrence Tibèr.

« Cet homme est un ancien soldat, un leader, et je vous ordonne d'obéir à ses ordres pendant l'opération ! Il nous mènera à la victoire ! »

La manœuvre surprit Tibèr, même si il n'en montra rien. Soit elle tenait les qualités tactiques et de leadership de Tibèr en très haute estime, soit elle tenait à lui imputer cette responsabilité pour s'assurer qu'il ne quittera pas la zone avant que les Éveilles aient éradiquer les Néo-Rakgoules. De toute évidence et en dépit de son manque de maîtrise de soi, la jeune femme avait un cerveau et savait bien s'en servir.

« Présentez vous aux troupes, « commandant ». »

Tibèr ôta son casque, révélant son visage à la foule. Il observa les Éveillés avec les yeux d'un officier attendant que ses subalternes la boucle. Ce qui arriva au bout des quelques secondes qu'il mit à profit pour réfléchir à quoi dire à ces gens.



« Mon nom est Tibèr Sevirian, j'ai servi quasiment trente ans dans l'armée impériale. Je sais que l'idée de suivre au combat un homme que vous ne connaissez pas peut être déroutante, mais vous et moi il va falloir qu'on joue en équipe aujourd'hui. Nos adversaires nous attendent : ils sont un peu moins nombreux mais sur leur terrain. Leur base est bien équipée mais ça ne posera pas de problèmes insurmontables si on coordonnes nos actions. »

Tibèr pianota sur un clavier posée à même la table pour leur présenter le plan de la base en trois dimension. Il jeta un coup d’œil vers Nadeno et Zarrick. Il avait insisté pour qu'ils sécurisent les lieux. Il était peu probable que ce briefing soit compromis, mais prudence était mère de victoire.

« Nous nous diviserons en deux groupes, » commença Tibèr en récitant le plan qu'il avait établit en vitesse avec les autres, « un groupe d'infiltration et un groupe d'assaut. Le groupe d'assaut devra maintenir les défenses de la Base sous constante pression. L'Equipe d'infiltration fragilisera voire pirater les défenses automatisées pour faciliter l'avancée de l'équipe d'assaut. Dès lors nous devrons progresser le plus vite possible pour surcharger les défenseurs et les prendre de vitesse. Une dernière chose : un wookie se balade probablement dans les parages. Interdiction de le refroidir. Vu ? »

« Bon ! Maintenant, j'ai cru comprendre que vous aviez un slicer parmi vous... » lâcha Tibèr en attendant que l'homme se manifeste.
Aspects : Ancien commando impérial En perdition morale Humain D'une loyauté absolue Froid et calculateur Soldat très expérimenté

Image

Avatar de l’utilisateur

Re: Tibèr aurait-il besoin d'un coup de main ?

Messagepar L'Observateur » 20 Août 2016, 22:18

« Tibèr... Sevirian ?
C'est pas le criminel qui s'est évadé de Bastion y a quelques jours ? Il a fait quoi déjà ?
Il a pas refroidi un amiral ?
Je croyais que c'était un boucher Ziostéen, pas un soldat !
Mais t'es con ou quoi ? »

Les murmures allaient bon train dans l'assemblée, à tel point que Nadeno ramena le silence en hurlant à ses hommes de la fermer. Le « boucher de Ziost » (dont la réputation était arrivée plus ou moins intacte à l'autre bout de la Bordure Extérieure) exposa son plan aux gangsters. Pour finir, il demanda au slicer du gang de se manifester. Un Ithorien leva lentement la main avant de sortir du groupe et se rapprocher de la table de briefing.

« Voici Nojj-Setha. C'est probablement le meilleur hacker qui soit sur Taris.
J'ai volé des milliards de crédits à Taris avant de me faire coffrer à vie, expliqua fièrement le slicer en bombant le torse. Il parlait sa langue natale, un dialecte alien assez lent et reposant à écouter. Difficile de croire que c'était un criminel endurci ! Si vous m'amenez au bon endroit je pourrais prendre le contrôle de tous les systèmes de la base. Ensuite on pourra se marrer en les regardant se faire décimer par leurs propres tourelles ! » dit-il avant de rire en se dandinant, faisant balancer son énorme cou et sa tête d'avant en arrière.

Nojj pouvait frimer autant qu'il le voulait, il n'arrivait sûrement pas à la cheville du hacker recruté par le Protocole et qui se baladait actuellement dans la Ville Haute avec Tencho...

#BF8000 Nojj-Setha

Re: Tibèr aurait-il besoin d'un coup de main ?

Messagepar Tibèr Sevirian (Le Bourreau) » 20 Août 2016, 22:53

Le nom de Sevirian fît l'effet d'un détonateur thermique dans la salle. Si Tibèr savait son nom bien connu de ses ex-collègues de la 83ème Légion, il était moins habitué à ce que des gangsters d'un lointain monde le connaissent. Le portrait qu'EmpireOne avait dépeint de lui avait fait sensation. Révéler son nom dans un lieu pareil pouvait paraître imprudent et d'une certaine manière, ça l'était. Néanmoins, c'était un risque calculé : le fait qu'un Sith l'ai prit en chasse prouvait qu'il était attendu. Lui ou Jacen.

Le transfuge impérial concentra son attention sur l'ithorien, se mettant lentement en marche vers le slicer. Il a l'air sûr de lui, j'espère qu'il sait garder son calme sous le feu.

« Bien, Nojj-Setha. Tu restera prêt de moi. Quand tu auras désactiver les défenses, les choses sérieuses peuvent commencer. Si vous avez des questions, posez les. Parce que c'est le dernier moment ! »

Il se tourna vers Nadeno, qui l'avait accompagné :

« Je mènerai le commando d'infiltration avec Jacen, présentez-moi quatre de vos meilleurs combattants. Les plus fiables si possibles. Zarrick commandera la force d'assaut. »
Aspects : Ancien commando impérial En perdition morale Humain D'une loyauté absolue Froid et calculateur Soldat très expérimenté

Image

Avatar de l’utilisateur

Re: Tibèr aurait-il besoin d'un coup de main ?

Messagepar L'Observateur » 21 Août 2016, 00:21

« Ouais ouais, je comptais pas me jeter dans la mêlée de toute façon. » répondit Nojj en levant un pouce ventousé.

Et avec Tibèr et Jacen comme escorte, il aurait toute la protection dont il avait besoin. Si jamais Tibèr ne parvenait pas à laver son honneur, il pourrait envisager une reconversion en tant que garde du corps professionnel !

« Pas de question, j'ai pigé.
Tout est dit, affirma Nadeno, déterminée. Il ne reste plus qu'à s'y mettre. Et, se tournant vers ses hommes, elle leva le bras droit en l'air, poing fermé. Victoire aux Éveillés ! Les membres du gang hurlèrent alors à pleins poumons :
VICTOIRE ! »

    Quelques dizaines de minutes plus tard
Une fois les préparatifs de l'assaut terminés, Tibèr, Jacen, Graup, Nadeno, Nojj et quatre gros bras (deux Humains, Selek et Abimor'r, une Zabrak, Sonnja, et un Rodien, Jappy-Jo) avaient quitté l'entrepôt de leur côté pour mener l'infiltration, formant ainsi l'équipe Assassin. Zarrick et le reste du gang, Bélier, devaient leur laisser un peu d'avance car Assassin avait prévu un petit détour pour entrer dans la base par les égouts, via un passage protégé par un champ de force que Nojj garantissait pouvoir désactiver. Le trajet se déroulait dans le calme... Le calme avant la tempête, probablement. Dernière chance pour Tibèr et Jacen d'avoir un peu de paix !

Afficher : spoiler
Décrivez votre trajet tranquillement, et si vous avez des choses à dire c'est le moment, pour une fois que vous n'êtes pas dans le feu de l'action !

Re: Tibèr aurait-il besoin d'un coup de main ?

Messagepar Jacen Tavira-Fel (Lorn) » 21 Août 2016, 16:54

Pendant un long moment le chevalier impérial était resté irrémédiablement silencieux, observant la scène qui se déroulait sous ses yeux, observant son camarade prendre la parole sous les feux des projecteurs et, l'espace d'un instant, il s'autorisa à se demander si lui aussi aurait pu être un meneur d'hommes. Oh non il ne regrettait en rien de rester tapi dans l'ombre, la plupart du temps en tout cas, mais de temps à autres cela lui arrivait de se demander s'il aurait pu réussir dans une toute autre voie que celle de la Main de l'Empire. De par sa réputation, son rôle de Phénix Rouge et sa place dans la famille régnante, Jacen avait un statut particulier et avait depuis longtemps gagné l'admiration et le respect de ses frères et soeurs en armure écarlate, mais il s'agissait ici d'un cercle fermé et sa réputation ne perçait que difficilement au-delà des limites de l'Empire.

Aurait-il voulu être un officier impérial de renom, dont le simple nom pourrait retentir sur les champs de bataille et saper la détermination des plus faibles des soldats ? L'idée était plaisante, douce même, comme la chaude caresse d'une brise d'été, mais malheureusement il était bien vite rattrapé par la réalité et le simple constat qu'il ne pourrait pas changer son avenir et que de pareilles questions étaient inutiles. Ainsi il resta là, cloîtré dans son armure, observant ces rebelles s’agglutiner autour de son camarade en préparation de l'opération à venir.

Que pouvait-il dire ? Rien, rien d'utile car il n'était pas doué pour travailler en équipe, pas doué pour travailler avec ceux incapable de se connecter à lui par l'intermédiaire de la Force, il allait devoir se contenter de suivre le mouvement de l'équipe d'infiltration en tâchant de retrouver le wookie à temps. Resterait-il assez longtemps pour voir ces racailles assouvir leur désir de vengeance sur leurs bourreaux ? Certainement pas, la promesse faite pour son camarade ne le concernait nullement, sa tâche était autrement plus important qu'une querelle entre deux groupuscules d'une petite planète.

Durant les minutes qui suivirent il ne fit donc que suivre le mouvement, son sabre désactivé toujours dans sa main, espérant en finir vite afin de pouvoir retourner à sa mission première.
Aspects : Main de l'Empire Seul face au devoir Humain Maître bretteur La famille avant tout Une dette envers la Force

Re: Tibèr aurait-il besoin d'un coup de main ?

Messagepar Tibèr Sevirian (Le Bourreau) » 23 Août 2016, 19:29

La Ville-Basse était un endroit dangereux. Rares étaient les Villes-Basses à ne pas l'être d'ailleurs. Même celle de Coruscant avait toujours posé problème aux FSC, ce depuis aussi longtemps qu'existait la planète-monde. La quarantaine d'hommes que comptait le groupe fit le trajet d'une traite jusqu'a la base des Néo-rakgoules, un trajet qui fût assez cours malgré la prudence à laquelle avait incité Tibèr. Le combat urbain était un cauchemar pour les attaquants : contrairement à un affrontement en rase campagne, la visibilité était extrêmement mauvaise compte tenu de la densité de bâtiments. Par ailleurs, les défenseurs avaient souvent connaissances d'accès qu'ignoraient leurs adversaires. Un tel avantage permettait de tourner, cerner et piéger une armée entière !

Manifestement, l'ennemi avait décidé de les attendre au chaud dans leur base. Il était aussi possible qu'ils attendent l'assaut des Eveillés pour déclencher le leur. L'ex-colonel avait prit en compte cette éventualité. Le piratage des moyens de défenses de la Base allait permettre de bousculer brusquement les postes de combats des néo-rakgoules. Une partie du groupe d'assaut sera donc chargé de défendre l'entrée de la base une fois celle-ci conquise, ce afin d'éviter qu'un groupe adverse se glisse derrière eux.

Arrivé au premier checkpoint, Assassin et Bélier se séparèrent pour rejoindre chacun leurs objectifs. Il ne fallut pas longtemps au groupe Assassin pour se mettre en place.

Sevirian considéra l'installation avec l’œil exercé de celui qui n'en était plus à son coup d'essai. Se rendre maître de la place forte ne sera pas facile, mais ils avaient toutes les chances d'y arriver.

« Assassin en place. A vous, Bélier. »

« Bélier en place. »

« Bien. Début de l'opération maintenant. »

« Gardez un oeil sur les environs de la base », annonça Tibèr à l'adresse de Zarrick. Si l'ennemi tentait une prise à revers, il y avait de bonnes chances que ça soit par l’extérieur de l’enceinte. Après quoi, Sevirian consulta son chrono : les préparatifs n'avaient pas prit énormément de temps.

« Nojj-Setha, on y va ! »
Aspects : Ancien commando impérial En perdition morale Humain D'une loyauté absolue Froid et calculateur Soldat très expérimenté

Image

Avatar de l’utilisateur

Re: Tibèr aurait-il besoin d'un coup de main ?

Messagepar L'Observateur » 25 Août 2016, 01:16

Suivant les indications de Nadeno, Assassin évolua avec furtivité et rapidité à travers les basfonds de Taris. Ils arrivèrent au point d'entrée à temps, et Tibèr contacta Bélier pour signaler qu'ils étaient prêts. Zarrick et ses hommes n'avaient plus qu'à enfoncer les portes de la base pendant qu'Assassin entrait par derrière !

« Je m'y mets. » grommela le hacker en s'agenouillant près du panneau de contrôle du champ de force.

Pendant qu'il procédait à son intrusion, Jacen, Tibèr et les autres s'assurèrent que personne ne viendrait les déranger. Heureusement, la population était rare à ce niveau-là ; il y avait bien quelques groupes désolés mais ils vivaient isolés dans des « villages » délabrés et ne s'aventuraient pas où il ne fallait pas, comme à proximité d'une base de gangsters par exemple...

« Ça vient ? demanda Nadeno après une petite minute.
J'y suis presque.
Ici Zarrick ! Nos gars ont pénétrés la base et engagés les Neo-Rakgoules ! On va les tenir aussi longtemps que possible ! » leur rapporta le bras droit de la cheffe, criant pour couvrir des tirs de blaster.

Cette dernière serra les dents mais prit son mal en patience. Quelques instants plus tard, le champ de force se dissipa en produisant un « Fiouuuuuuuh » et elle s'engouffra au fond du couloir qu'il protégeait. Sans surprise, une porte les arrêta, mais Nojj la déverrouilla en une dizaine de secondes. Maintenant, ils étaient officiellement dans la base !

« Qu'est-ce que–Qui va là ! cria un homme posté plus loin. Il se mit à courir vers eux et dégaina un blaster. Nadeno avait déjà sorti le sien et lui tira entre les deux yeux.
Méfions-nous, ils n'ont pas envoyés tous leurs hommes à l'étage.
Il y a un ascenseur un peu plus loin, venez. »

Ils se trouvaient actuellement au niveau -3 et le poste de sécurité qu'ils visaient étaient au -1. Bélier arrivait directement au niveau 0, et les quartiers du chef étaient au niveau 2, en tout cas d'après les plans des Éveillés. À leur niveau, il n'y avait rien d'intéressant à part quelques casiers à vider... mais le temps leur était compté ! Suivant les plans sur le datapad de Nojj, Assassin traversa l'étage en direction de l'ascenseur. Mais en chemin, ils entrèrent dans un réfectoire, ou plutôt une petite cantina maison. Lorsqu'ils allumèrent la lumière, ils entendirent du mouvement au fond de la salle.

« Ah ! Au secours, ne me tuez pas ! » s'écria une Twi'lek effrayée, à moitié dissimulée derrière le bar.

Nadeno garda son blaster braqué sur elle, s'attendant à tout moment à voir surgir des ennemis. Laissant le soin à Jacen ou Tibèr de régler la situation, Graup alla tranquillement chercher une bouteille dans une étagère proche. Le reste du groupe (Selek, Abimor'r, Sonnja et Jappy-Jo) se posta aux différentes entrées de la salle, à l'affut du moindre mouvement.

Re: Tibèr aurait-il besoin d'un coup de main ?

Messagepar Tibèr Sevirian (Le Bourreau) » 25 Août 2016, 22:30

Les coups de feu commençaient à éclater, quelques étages au dessus. Attestant de l'assaut mené par Bélier. Assassin se déploya a travers le réfectoire afin de le sécuriser et de pouvoir poursuivre l'avancée le plus rapidement possible. Tibèr fit courir son regard sur toute la pièce, assimilant l'environnement et cherchant à y déceler le moindre mouvement suspect. Il en surprit un.

« Ah ! Au secours, ne me tuez pas ! »

Tibèr tenait en joue la jeune femme effrayée : elle ne savait manifestement pas si elle avait intérêt à rester derrière l'abri relatif du comptoir ou si elle devait s'avancer vers les intrus. Nadeno pointa également son arme vers la Twi'lek, mais s’abstint de faire feu. Sevirian expira lentement en l'étudiant :

« Rentrez chez vous. Vite ! » lui intima Tibèr en désignant l'accès par lequel son groupe était entré.

Il regarda la jeune femme quitter la salle en courant avant de reporter son attention vers ses hommes. Il se pressa parmi eux vers l'élévateur. Il préférait l'escalier, qui permettait un repli rapide en cas d'accros. Mais en l'absence d'un tel accès, l’ascenseur ferait l'affaire.

« D'où est ce que tu sera capable d'acceder aux systèmes automatisés de la base ? » demanda t'il à l'adresse de l'Ithorien, élu cyber-spécialiste du commando pour l'opération.

Tibèr hocha la tête une fois la réponse obtenue.

« Ok, préparez vous messieurs. On y va ! »
Aspects : Ancien commando impérial En perdition morale Humain D'une loyauté absolue Froid et calculateur Soldat très expérimenté

Image

Avatar de l’utilisateur

Re: Tibèr aurait-il besoin d'un coup de main ?

Messagepar L'Observateur » 26 Août 2016, 01:24

Le boucher savait s'y prendre avec la viande douce. La Twi'lek prit la fuite en le remerciant tandis qu'ils partaient dans l'autre sens, et Nojj annonça qu'ils devaient monter au -1 pour infiltrer la salle de sécurité. Une fois tous dans l'ascenseur, Nadeno pressa le bouton de l'étage désiré et la cabine se mit en marche.

« Sevirian ! Ils ont des droïdes de combat avec eux ! rapporta soudain Zarrick.
Bon sang. » souffla Nadeno entre ses dents serrées.

C'était probablement le cadeau offert par Cadra, celui mentionné le docteur Carriton tout à l'heure. Il n'y avait pas une minute à perdre ! L'ascenseur s'arrêta et laissa sortir les neuf membres de l'escouade. Ils ne trouvèrent personne dans les environs immédiats, ce qui ne les empêcha pas de rester vigilants.

« Par là ! »

Ils empruntèrent un couloir en se déployant quatre d'un côté, cinq de l'autre. L'Ithorien leur désigna une large porte de sécurité, au fond du couloir.

Jacen
Fais-moi un test d'Affinité à la Force, difficulté 20, ainsi qu'un test de Perception, difficulté 25.

Tibèr
Fais-moi un test de Perception, difficulté 25.powered by TalesDroid

Re: Tibèr aurait-il besoin d'un coup de main ?

Messagepar Jacen Tavira-Fel (Lorn) » 26 Août 2016, 02:05

Ainsi l'opération débutait à peine et, pendant qu'un groupe faisiat diversion en une attaque frontale et peu discrète, un petit groupe tentait de s'infiltrer dans la base. Est-ce que cela allait fonctionner ? Pour le moment aucun problème n'avait été à rencontrer mais il ne fallait pas crier victoire trop tôt, pénétrer dans l'enceinte de cette base n'était finalement que la partie la plus simple de l'opération, opération qui ne serait que de plus en plus difficile au fil du temps.
Silencieux comme toujours, le chevalier impérial referma sa poigne sur son arme en entendant que des droïdes de combat étaient présents dans les parrage car leur seule présence allait compliquer l'affrontement. Froçant les sourcils tout en suivant le groupe à bonne allure, Jacen s'ouvrit à la Force pour voir s'il allait pouvoir ressentir quelqu'un ou quelque chose: pas besoin de mauvaises surprises !

Jet de dé [Affinité à la Force] [Chance de succès : 60%]

19 () + 12 (Affinité à la Force) = 31, opposé à 20 (Difficulté) = Succès
De justesse Bon Remarquable Superbe [Fantastique] Épique Légendaire Béni par la Force

Jet de dé [Perception] [Chance de succès : 25%]

11 () + 10 (Perception) = 21, opposé à 25 (Difficulté) = Échec
Aspects : Main de l'Empire Seul face au devoir Humain Maître bretteur La famille avant tout Une dette envers la Force
Avatar de l’utilisateur

Re: Tibèr aurait-il besoin d'un coup de main ?

Messagepar L'Observateur » 26 Août 2016, 02:26

La Force envoya un avertissement à Jacen. Il leva les yeux en haut, où une tourelle dissimulée dans le plafond se mettait déjà en marche. Même en regardant directement dans cette direction, il aurait été difficile de la voir avant qu'elle ne se déploie. La clairvoyance de Jacen lui permettait de réagir avant qu'elle ne tire dans le tas et décime ses camarades !

Grâce à la Force, la tourelle est Prévisible pour Jacen : il bénéficie de +5 à sa prochaine action, dont la difficulté sera de 22.powered by TalesDroid

Revenir vers « Taris »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités