[Hoth] Effet boule de neige

Avatar de l’utilisateur

Re: [Hoth] Effet boule de neige

Messagepar L'Observateur » 20 Janvier 2016, 16:41

Astra eut tort d'envisager une approche plus directe, et Pravuil le lui prouva. La main prête à s'emparer de son sabre laser cachée dans sa veste, elle se ravisa en voyant son ami changer de cible. Si les wampas ne voulaient pas lâcher leur prise, alors il allait leur forcer la main en arrêtant brusquement le tram ! Le Jedi utilisa la Force, levant sa main vers l'arrière du véhicule comme pour canaliser son pouvoir. L'appareil fut immédiatement confronté à une force invisible et s'arrêta brusquement en secouant tous ses passagers. L'un des wampas passa par dessus bord en beuglant de surprise. Garza et Pikett n'étaient pas du tout préparés pour ça ; le premier tomba sur le sol et s'y cogna la tête lourdement tandis que le second, plus chanceux, atterrissait sur un siège, le souffle coupé. Raltir et Astra eurent le temps de s'accrocher comme ils le pouvaient. Secoués mais vivants, Zust aidait Meldar – pas encore bien remis de ses émotions – à se relever. Pravuil relâcha alors son emprise sur le tram. Deux secondes plus tard, un horrible craquement raisonna dans le tunnel lorsque le train renversa le wampa qui était tombé devant lui. Son partenaire de chasse était encore sur le toit, mais les deux autres Jedi étaient déjà en train de s'en occuper.

Re: [Hoth] Effet boule de neige

Messagepar L'Observateur » 20 Janvier 2016, 16:51

Le wampa fut violemment expulsé du toit sous l'action combinée d'Astra et Raltir. Il s'encastra brièvement dans le plafond avant de retomber après le passage du tram. Ainsi se conclut la course-poursuite la plus improbable du siècle. Le vieux Jedi s'installa sur un banc pour souffler un peu. Astra passa un bras autour du cou de Pravuil. Quant aux hommes de la Galkorp, ils se remettaient de cette mésaventure un peu trop mouvementée – tous, à l'exception de Zust qui regardait les trois Jedi avec une drôle d'expression. Il croisa le regard de Raltir puis tourna brusquement la tête.

« Qu'est-ce que j'ai raté ?, demanda Meldar en se frottant les yeux, chancelant.
Quelque chose de très intéressant, lui répondit son partenaire. Il jeta un regard en biais aux trois « inspecteurs » puis se tourna vers le chef de la déchetterie. Félicitations, Garza. Vous nous avez tous sauvés.
Et beh... Je... J'espère que mon idée ne vous a pas trop surpris, s'exclama Garza en s'épongeant le front. Il ne comprenait pas exactement ce qui venait de se passer mais espérait en profiter pour passer pour le héros.
C'était un peu dangereux mais très ingénieux. J'aurais quand même préféré être prévenue, lui répondit-elle en s'adressant en fait à Pravuil. Mais je vous mettrais une bonne note dans mon rapport.
Ils ne sont peut-être pas morts !, s'inquiéta Pikett.
S'ils ont survécu, ils sont dans les vapes pour un moment. Je vais contacter la sécurité pour s'occuper des corps.
Ce n'est pas tout, mais quand est-ce qu'on s'arrête ? Nous devons poursuivre notre visite. »

Re: [Hoth] Effet boule de neige

Messagepar Pravuil (Eldàrion) » 20 Janvier 2016, 20:50

Pravuil sourit : évidemment que tout devait rentrer dans l'ordre. Et sans verser une goutte de sang ! Enfin, dites ça au pauvre Wampage passé malencontreusement sous le train.

- Garza, vous auriez pu nous prévenir qu'avant d'accélérer, le train était susceptible de brusquement freiner... Cela aurait pu mal se terminer pour nous à l'intérieur, également.

Sur cette remontrance, il lança un coup d'oeil entendu à Zust qui paraissait avoir compris le manège des trois comparses. Il serait peut-être suffisamment gratifiant aux Jedi de lui avoir sauvé la vie - non sans l'avoir embourbé dans ce pétrin avant - pour omettre d'en disserter trop longuement. Les couards avaient souvent un instinct de préservation assez abouti, cela laissait quelque chance qu'il tienne sa langue après avoir vu ce dont étaient capables ces fameux inspecteurs du travail.

- Quelle est la prochaine aile que vous comptez nous faire visiter ? Celle-ci était ma foi bien - trop ? - interactive, je ne savais pas le laboratoire accrédité pour ce genre de test grandeur nature... En tout cas, félicitations Garza, vos réactions vous vaudront quelques points, minorées par cet excès de zèle avec le lance-flamme qui aurait pu vous blesser, ou même pire, blesser vos collègues, ou même pire, blesser les inspecteurs.

Il ressortit son datapad et fit mine d'y inscrire des choses.

- Donc, où nous rendons-nous à présent ?
Aspects : Maître Jedi Vertueux Dévoué à ses compagnons et à l'Ordre Nagai Un avec la Force Banane Il faut restaurer ingénieusement les liens diplomatiques de l'Ordre
Avatar de l’utilisateur

Re: [Hoth] Effet boule de neige

Messagepar L'Observateur » 20 Janvier 2016, 21:53

« Et bien, vous avez vu tout ce qu'il y a d'intéressant à ce niveau, expliqua Meldar. »

Il dut s'y reprendre à deux reprises pour décrocher un bloc de données de sa ceinture. L'ingénieur s'approcha alors de l'inspecteur Wodin pour lui montrer le plan de l'étage. À part les laboratoires, la cantina et la déchetterie, il n'y avait que des dortoirs et des salles de stockage ou de maintenance.

« Vous comptez faire tous les étages comme ça ? Je peux appeler un collègue au -2 pour qu'il vous fasse la visite.
Non !, répliqua Zust, un peu plus fort qu'il ne l'aurait voulu. Il s'attirer le regard de tous les autres. Je veux dire... Je peux m'en occuper. Je vais m'en occuper.
Tu es sûr ? Cela fait déjà un moment qu'on aurait du retourner à notre poste.
J'ai de l'ancienneté ici. Et puis tu connais ceux d'en bas, ils sont désagréables. Ils se croient supérieurs parce qu'ils travaillent sur des projets plus ambitieux.
Dans ce cas, nous allons rester avec toi. C'est décidé. »

Ne trouvant rien à redire, Meldar hocha les épaules. Un peu plus loin, Pikett observait le décor à travers le pare-brise à l'avant de l'appareil. Garza était en train de passer un appel à la sécurité pour aller cueillir ce qu'il restait des trois bêtes sauvages.
Le reste du trajet se déroula sans hurlements de panique ni rugissements bestiaux, ce qui était rafraîchissant. Ils commencèrent à ralentir avant de s'arrêter totalement. Ils descendirent un à un, et Garza déglutit en regardant les dégâts depuis l'extérieur.

« Bon sang, ils vont pas aimer ça à la compta.
Je sais. J'en assume l'entière responsabilité, avoua le gardien, vaincu.
N’oubliez pas de leur dire que vous nous avez tous sauvés.
Inspecteurs, suivez-moi. Je vais vous guider au turbo-élévateur. »

Meldar salua les trois Jedi avec plus d'enthousiasme que Garza et Pikett pour qui la vie allait bien mieux avant qu'ils ne se rencontrent. Le gardien remercia quand même Pravuil pour son intervention face aux wampas. Sur cette séparation pas particulièrement émouvante, Zust entraîna le trio à travers les couloirs tortueux de la base souterraine. Ils ne croisèrent personne en chemin, à part quelques droïdes qui se rendaient on-ne-savait où. Ce n'est qu'une fois dans l'ascenseur, et à l'abri des caméras, que Zust avoua ce que suspectaient déjà les autres.

« Vous êtes des Jedi, n'est-ce pas ?
Hein, tu le savais ? Silence. Je veux dire, nous sommes des inspecteurs. Il agita sa main devant le visage du blond et répéta. Nous sommes des inspecteurs.
Ne vous inquiétez pas, votre secret est en sûreté avec moi. Mais vous devez partir, tout de suite. »

Re: [Hoth] Effet boule de neige

Messagepar Pravuil (Eldàrion) » 21 Janvier 2016, 20:37

Et bien, Raltir avait fait perdre pas mal de temps aux deux autres Jedi en les amenant là où il n'y avait rien si ce n'est les bas quartiers. Enfin, Pravuil était habitué, et puis cela aurait au moins servi d'échauffement pour l'ancienne équipe de choc (et des chocs, ils y en avait eu autant qu'ils en avaient échappé de justesse). Avant qu'ils ne quittent avec tristesse leurs camarades d'infortune, Pravuil serra la main à Garza.

- Ne vous inquiétez pas, je pense que vous avez assez d'importance pour l'entreprise pour qu'ils y réfléchissent à deux fois avant de vous renvoyer. Et puis, d'autres institutions pourraient avoir utilité d'un membre de votre trempe.

Il acquiesça en signe d'adieu et s'esquiva dans un sourire pour rejoindre ses deux confrères, et Zust qui avait deviné leur manège. Ils marchèrent quelques instants pour rejoindre un ascenseur qui devait les mener vers d'autres niveaux. Mais lesquels donc ? Zust seul le savait, et il fallait espérer que ce ne soit pas un piège.

- Plusieurs questions me viennent à l'esprit, Zust. Pourquoi nous aider, puisque vous savez que nous sommes des Jedi ? Vous devez vous douter que nous ne sommes pas là pour le bien de votre compagnie... La deuxième, pourquoi ce vif conseil pour que nous déguerpissions ?
Aspects : Maître Jedi Vertueux Dévoué à ses compagnons et à l'Ordre Nagai Un avec la Force Banane Il faut restaurer ingénieusement les liens diplomatiques de l'Ordre
Avatar de l’utilisateur

Re: [Hoth] Effet boule de neige

Messagepar L'Observateur » 22 Janvier 2016, 16:27

L'inspecteur Pravuil passa à l'attaque et interrogea le suspect. Celui-ci ne se sentait pas très à l'aise, mais difficile de savoir si c'était parce qu'il aidait les ennemis de son organisation, parce qu'il avait peur des trois Jedi, ou simplement parce qu'il était claustrophobe. Astra lui offrit un sourire rassurant, et Raltir lui posa une main sur l'épaule. Finalement, Ziost déglutit puis regarda Pravuil droit dans les yeux.

« Ce ne sont que des rumeurs. L'accès au dernier niveau est restreint. Ils font des choses... Horribles, murmura-t-il, l'air sombre. Un de mes amis à la maintenance m'a fait écouter un enregistrement trouvé sur un droïde à qui on avait mal effacé la mémoire. Je... C'était...
Tu n'es pas obligé de nous raconter, nous savons de quoi le Professeur est capable. Pravuil, Astra, lança le Jedi en prenant pour l'air grave. Le Nagai ne l'avait que rarement vu aussi sérieux. La première fois remontait à Dantooine, lors de la mort de Lyn... Nous allons mettre un terme à tout cela.
Vous ne comprenez pas ! Ils ont des armes anti-Jedi ! »

Le vieux Maître lâcha l'ingénieur et porta le poing à son menton, signe de réflexion (assez rare par ailleurs). Astra aussi était perplexe, elle lança un regard à Pravuil en espérant peut-être qu'il aurait une idée de quoi parlait Zust.

« Vous devez partir, le plus vite poss–Un instant... C'est Meldar, marmonna-t-il en remarquant le voyant de son comlink s'allumer. Qu'y a-t-il, j'accompagne les... Hein ? Son visage se décomposa. Non, retiens-les, je– »

L'ascenseur se mit en marche sans signe avant-coureur. Il plongea si vite que ses occupants en perdirent l'équilibre. L'ingénieur fit tomber son comlink. Il le laissa par terre et martela le panneau de commande de la cabine : malheureusement, celui-ci était verrouillé. Les étages défilaient à toute allure, ils étaient déjà au -4 et ne tarderaient pas à arriver au -10...

Re: [Hoth] Effet boule de neige

Messagepar Pravuil (Eldàrion) » 23 Janvier 2016, 15:45

Loin d'être agressif, Pravuil avait pourtant troublé son interlocuteur. Il faut dire, Astra et lui avaient déjà mis la pression aux employés en se faisant passer pour de durs inspecteurs, et voilà que le petit gars apprenait qu'il était au milieu de trois Jedi venus mettre un terme aux agissements de son patron dérangé. Le ton était grave, et la peur de Zust provenait certainement aussi de ce qu'il avait entendu dans cet enregistrement, qui sans aucun doute devait se rejouer dans son esprit. Même Raltir faisait dans le tragique, l'heure était sombre. Effectivement, ils avaient vu de quoi était capable le Professeur, qui se jouait de toute vie sans aucun remord.

- Des armes anti-Jedi... ?

Parlait-il de Sith ? ou bien du fruit des expérience de Lovis War ? Ces trépanations avaient-elles donné des résultats, même si ce n'était pas ce qu'il cherchait à la base ? Ils n'avaient rien vu de tel au laboratoire sur Telos, si ce n'est les armes de défense habituelles, mais vu le ton de Zust ce qui demeurait ici était d'un tout autre acabit.

Puis tout s'enchaîna en quelques secondes. La Force tinta certainement aux oreilles des Jedi avant que tout ne s'enclenche, mais la force de la chute les fit perdre équilibre, alors que le mécanicien tenta de régler le problème. Vu la discussion, le groupe était certainement repéré. Quelqu'un les avait-il vendu ? Etrange...

- Zust, écartez-vous !

Pravuil se releva en s'appuyant sur la rampe de la cabine, et lorsque Zust s'écarta du mieux qu'il put en plongeant à moitié, un éclair lumineux embrasa la loge alors de le main du Jedi sortaient des filaments électriques verts, avant de s'engouffrer dans le réseau électrique par le panneau de commande. L'intensité de la lumière grandit, grandit, puis celles-ci se mirent à clignoter avant de s'éteindre, alors que l'ascenseur plongé dans l'obscurité arrêta son infernale course. Un silence assourdissant s'installa pendant une ou deux secondes qui devaient sembler bien plus longues vu le brutal changement de rythme, puis de la main du Nagai apparut une lumière apaisante.

- Les choses vont vite se compliquer. Nous ne pouvons pas nous laisser avoir de la sorte, mais vous ne pourrez pas nous suivre Zust, ce sera certainement trop dangereux pour vous. Donnez-nous vos consignes et vos plans, nous nous chargeons du reste.
Aspects : Maître Jedi Vertueux Dévoué à ses compagnons et à l'Ordre Nagai Un avec la Force Banane Il faut restaurer ingénieusement les liens diplomatiques de l'Ordre
Avatar de l’utilisateur

Re: [Hoth] Effet boule de neige

Messagepar L'Observateur » 25 Janvier 2016, 20:45

L'ascenseur en cavale freina brusquement en vrillant les tympans de ses occupants. Il s'immobilisa entre le -6 et le -5. Pas le temps de se remettre, ni de préparer un plan. Pravuil demanda à Zust de leur confier les quelques informations qu'il pouvait avoir pendant qu'Astra allumait son sabre laser. La lame jaune illumina la cabine avant qu'elle ne la plonge au plafond pour y découper une ouverture en cercle. Un bloc de métal tomba au sol, les bords encore rouges là où le métal avait été découpé.

« Je n'ai pas les plans du dernier niveau mais tenez, il y a le reste de la base là-dessus !, annonça l'ingénieur en tendant à Pravuil un datapad. Vous n'allez quand même pas continuer votre mission ?
Si. Les Jedi ne fuient pas les pièges, ils s'y précipitent ! Ou les contournent quand ils en ont les moyens, comme là, grâce à vous. Merci, mon ami.
Je ne peux donc pas vous convaincre, soupira-t-il. Très bien. Je vous conseille de descendre l'échelle de maintenance de la cage d'ascenseur et d'emprunter les conduits de ventilation au-dessus du niveau -10. Le reste... Le reste dépend de vous.
Vous venez, ou je dois encore faire tout toute seule ? » s'exclama Astra d'en haut, après avoir bondit par l'ouverture.

Son visage souriant apparut brièvement au-dessus du trou. Elle fit un petit signe de la main à ses amis, souffla merci à Zust avant de se lever et disparaître de leur champ de vision. Raltir posa la main sur l'épaule de l'ingénieur, puis sauta à la suite de la Jedi.
Les choses sérieuses allaient pouvoir commencer.

Re: [Hoth] Effet boule de neige

Messagepar L'Observateur » 28 Janvier 2016, 20:34

Pendant que les Jedi s'amusaient dans la base, leur ennemi était tranquillement installé à son bureau. Le Professeur avait quelques affaires à régler tant qu'il en était encore temps. Sur les écrans de surveillance installés dans la pièce, les enregistrements des mésaventures des « inspecteurs » passaient en boucle. Un autre écran était dédié aux cellules – bien qu'il n'y ait qu'un seul occupant à ce moment, une jeune fille allongée sur son lit. Lovis s'étira paresseusement puis se leva de son fauteuil et se rendit auprès d'un dispositif holographique. Il prit ensuite contact avec quelqu'un avec qui il n'avait pas parlé depuis bien longtemps.

« Bonjour, Kimmy !, lança-t-il joyeusement en voyant se matérialiser la silhouette fatiguée d'une femme en blouse. Celle-ci lui lança un regard dégoûté avant de répondre.
Comment as-tu trouvé mes coordo–Ah, pas la peine de répondre, soupira-t-elle.
Rien ne m'échappe, tu le sais. Comment ça va ? Tu as une mine affreuse ! Je veux dire, plus que d'habitude ! »

Image

La scientifique dévisagea son « collègue » avec mépris. Il souriait pourtant jusqu'aux oreilles.

« Je n'ai pas de temps à t'accorder.
Écouteras-tu un homme sur le point de mourir ?
Certainement pas si cet homme c'est toi.
Et si cet homme te donnait les coordonnées d'un certain individu ? Quelqu'un que tu as essayé de tuer sans succès, et que tu as traqué pendant des années ? Quelqu'un qui t'a poussé à quitter l'Empire et rejoindre la Galkorporation juste pour t'en rapprocher, et venger ton élève ?
Je lui répondrais que je ne sais pas de quoi il parle.
Et tu mentirais, ricana le Professeur, car rien ne lui échappe.
Très bien, admettons. Qu'est-ce que tu veux ?
Les Jedi sont sur le point de m'avoir.
Toi, l'illustre Professeur Lovis War ? Tu as su échapper aux Hutts, aux Sith, aux Impériaux, et finalement e voilà coincé ?
Qu'est-ce que tu veux, Kim, il fallait bien que je perde un jour !, répondit-il en haussant les épaules, amusé. Mais revenons au sujet. Je ne veux pas laisser mes travaux aux Jedi, ils ne les apprécieraient pas à leur juste valeur, ces pauvres simplets. Il n'y a que trois personnes dans la galaxie à qui je peux faire confiance avec ces données.
Trois ? Je n'en compte que deux., rétorqua Kim après quelques secondes de réflexion.
Le premier, bien sûr, est notre cher mentor.
Calrith...
Je regrette ce qui lui est arrivé. J'ai bien essayé de le faire sortir de prison mais c'est délicat. Son exécution est prévue pour bientôt.
Ne me fais pas rire ! Tu as trahi tous ses principes, et rompu les promesses que nous avions fait. Il ne voudrait pas que tu le sauves, sale imposteur !
Nous avons peut-être quelques divergences mais je respecte son esprit brillant. C'est un génie, et sa perte sera lourde pour la galaxie. Heureusement, il reste deux personnes... La seconde est une certaine Yukino Suginami.
Inconnue au bataillon.
Une assistante créée sur commande pour Ovak'silys'tkeh. Elle est née en en laboratoire, sur Arkania. Tu seras peut-être intéressée de savoir qu'ils ont utilisés certains de tes travaux pour la concevoir ! D'après les rapports de Silys, qui ferait mieux de revoir ses protocoles de sécurité, c'est une véritable génie. Elle a beaucoup d'avenir, si elle ne meurt pas stupidement. Mais je ne la connais pas personnellement, et de toute façon elle est introuvable. Ce qui m'amène à la troisième personne digne de recevoir le fruit de toute une vie de dévotion à la science. Toi !
Je ne veux pas de tes travaux. Ils sont contre-nature. Qui sait quelles horreurs tu as développé ? La corruption des Fils de Vong, sur Coruscant... Le virus sur Taris, c'était toi aussi n'est-ce pas ? Et l'attaque de Wayland... Je sais de source sûre que la corporation a récupéré des documents confidentiels dans les entrepôts impériaux. De vieux projets abandonnés par Maladi du temps où Krayt était à la tête de l'empire.
Tout ça, et bien plus encore !, confirma le Professeur en levant ses bras joyeusement.
Pourquoi ? Pourquoi as-tu fait tout ça ? Avec ton intelligence, tu aurais pu faire tellement de choses !
Tout ce que je voulais c'était m'amuser. Nous avons chacun notre définition de la science ! Mes expérimentations en ont repoussé les limites !
Tu es... Répugnant. Et que veux-tu que je fasse avec ces données, savant fou ?
Ce que tu en voudras. Efface-les à jamais ou vends les au plus offrant. Utilise-les ou améliore les. Ce ne sera plus mon problème, car je ne serais plus là ! Tu ne vas pas refuser le premier cadeau que je te fais en trente ans, tout de même ?
Je pourrais les donner aux Jedi que tu redoutes tant.
Si tel est ton choix.
Je pense plutôt que je vais balancer tout ça dans un trou noir, Lovis !
À ta guise.
... Très bien.
Et je n'ai pas menti, tout à l'heure. Je vais aussi joindre une liste de coordonnées. La base de Galkor se trouve dans l'un de ces systèmes, j'en suis convaincu. J'aurais aimé le découvrir moi-même mais le temps me manque !
Pourquoi est-ce que tu fais tout ça pour moi ? Tu n'essaies tout de même pas d'expier tes péchés.
Ah ah ! Je ne pensais pas entendre ça de ta bouche un jour. Il n'y a pas de péché en science ! Laisse donc ça aux Jedi. Et puis, ne sois pas hypocrite. N'es-tu pas toi aussi membre d'un groupe terroriste ? La seule différence, c'est que tu ne prends pas ton pied comme moi !
J'ai rejoint la Galkorporation uniquement pour la détruire, et tant pis si au passage je suis devenue l'ennemi de l'Empire. De toute façon, j'ai échoué.
Ce sera donc l'occasion de te rattraper. Depuis l'attaque de Myrkr, en ce qui concerne l'Empire, la Galkorporation n'existe plus. Il n'y a qu'un petit nombre de personnes qui savent que la Section Scientifique est encore en activité, bien que nous n'ayons plus autant de moyens qu'avant. Et même les Jedi qui viennent pour moi ignorent où se trouve la dernière base et le patron. En parlant de ces Jedi..., murmura-t-il en jetant un œil à un écran de contrôle qui indiquait que l'ascenseur 3-3-1-9 était subitement tombé en panne. Mon temps est compté, Kim. Je vais couper cette transmission maintenant. Dans quelques minutes, tu recevras quelques trillions de fichiers par Holonet. J'espère que tu as de la place !
C'est vraiment terminé ? Tu n'as plus de plan de secours, tu n'as plus de cartes à jouer ?
Oh, j'ai bien une petite surprise pour nos amis mais ils sont tenaces, cela ne suffira pas. Et il me reste des choses à régler, je ne peux pas m'enfuir. C'est donc bel et bien la fin, je le crains. Nous nous reverrons en enfer, Kim Vesper. Au revoir.
Attends, ce– » commença-t-elle avant d'être interrompue par la fin de la transmission.

Le Professeur resta un moment perdu dans ses pensées, les yeux dans le vide. Au terme de sa réflexion, il arriva à la conclusion qu'ol n'avait aucun regret et que si tout était à refaire, il le referait à l'identique ! Il se frotta les mains et retourna à son bureau pour commencer l'opération de transfert.

« Je suis bientôt à vous, mes chers Jedi ! »

Re: [Hoth] Effet boule de neige

Messagepar Hana Kyber (L'Observateur) » 29 Janvier 2016, 01:09

« Non ! » s'exclama Hana en se réveillant en sursaut.

Ses yeux mirent quelques secondes à s’habituer à la semi-pénombre de sa cellule, éclairée seulement par le champ de confinement rouge qui la maintenait emprisonnée. Haletante et en nage, la jeune fille se croyait encore sur la table d'opération des scientifiques – mais ce n'était qu'un rêve. Ou alors, ils l'avaient opérée à son insu et elle l'avait oublié à cause des drogues. Hana ne savait plus ce qui était réel et ce qui ne l'était pas ces jours-ci. Mais elle savait qu'elle ne tarderait pas à périr si elle ne faisait rien pour changer son destin.

Son pouls reprit un rythme régulier, et elle se leva pour faire les cent pas. Elle ne savait pas quelle heure il était, et encore moins quel jour. Il s'était probablement écoulé plusieurs mois depuis sa capture, mais combien ? Deux mois ? Six ? Dix ? Sa notion du temps était complètement bouleversée, aucune réponse ne l'aurait surprise.
Il fallait qu'elle s'échappe. Maintenant. Hana avait retrouvé l'espoir depuis sa rencontre avec Noloff, même si elle doutait encore de ses propres capacités – y compris de sa prétendue affinité à la Force. Le vieux Jedi avait évoqué des ysalamiris placés par le Professeur pour couper le lien à la Force de ses détenus. Mais tout ceci était encore du charabia pour la gamine, et elle ne pouvait plus compter sur le Quarren pour lui expliquer ce qu'elle ne comprenait pas.

« Est-ce qu'ils me regardent ? » s'interrogea-t-elle en levant son petit minois renfrogné vers la caméra.

À son arrivée, Hana avait essayé de communiquer avec ses ravisseurs. Mais seul le silence répondait à ses appels désespérés, même lorsqu'elle s'énervait et criait. La seule personne qui avait daigné lui adresser la parole était le Professeur, mais il le faisait uniquement quand il était d'humeur taquine : jamais il ne s'était emparé de son micro pour lui répondre quand elle s'adressait à la caméra qui l'espionnait en permanence. Leurs rares conversations ne survenaient donc que lorsqu'il le décidait, et elle avait finit par abandonner ses tentatives de communication.

« Il faut vraiment que je m'échappe et que je retrouve Noloff, se dit-elle en s’asseyant en tailleur à même le sol. Elle croisa les bras et pencha la tête légèrement en avant, les yeux fermés. « Ils » ne viennent que pendant mon sommeil. Je ne peux pas m'enfuir pendant qu'ils me transportent au laboratoire... Mais que faire alors ? »

Elle rouvrit ses paupières et son regard vagabonda dans la pièce avant de s'arrêter sur le champ de force écarlate. Il était impossible de l'éteindre de ce côté, c'était une certitude. Et même avec le matériel adéquat, ses talents ne seraient probablement pas suffisants pour le désactiver. Hana tourna la tête et fixa l'un des murs froid et durs de sa prison.

« Que ferait Hana à ma place ? »

Sa gorge se noua en repensant à elle. Il y avait bien longtemps que le visage souriant et insolent de la véritable Hana ne lui avait pas traversé l'esprit ! Elle se frotta les tempes à l'aide des deux poings, chassant la tristesse et les remords qui menaçaient de la détourner de son objectif actuel. Libre, elle aurait tout le temps de pleurer sur la disparition de sa meilleure amie !
Hana Kyber, l'originale, avait toujours été plus impulsive et débrouillarde. Le danger ne l'effrayait pas. Il fallait s'imaginer dans sa peau un moment, et une solution se présenterait certainement. Kyber n'aurait jamais laissé un bête champ de force l'enfermer comme un rancor en cage !
Et puis l'idée germa dans son esprit. En y réfléchissant bien, c'était évident.

« Oh, ooh je sais que je vais regretter ça, dit-elle à voix haute en se levant. Vous là-haut, vous regardez ? Je sais que vous êtes là ! Pas de réponse, mais ce n'était pas nécessaire pour le plan qu'elle avait échafaudé. Ouvrez grand vos yeux ! » cria la jeune fille en dressant le poing en l'air.

Hana se détourna de la caméra et s'approcha du mur. Elle posa la paume de la main dessus et murmura quelques mots pour se donner courage. Ce n'était pas le moment d'hésiter : si elle réfléchissait plus longtemps, elle allait forcément se raviser car son idée était beaucoup trop stupide. Il fallait y aller brusquement, ici, et maintenant !
Elle recula, puis chargea le mur la tête la première. Le choc traversa tout son corps comme une violente décharge et puis, comme si on ouvrait soudain les vannes, la douleur se déversa à l'avant de son crâne. Elle chancela brièvement, les yeux plein d'étoiles, puis recula encore avant de charger à nouveau. Si elle avait su que ça ferait mal à ce point, elle n'aurait jamais mis à exécution sa folie !

    Plus loin, dans une salle de surveillance...
« Vous là-haut, vous regardez ? Je sais que vous êtes là !
Johw, regarde.
Qu'est-ce qu'il y a, Nilliams ?
Ouvrez grand vos yeux !
Qu'est-ce qu'elle va–Oh !
Aïe. J'ai beau être matinal, j'ai mal.
Elle tient encore debout. Ah, elle va recommencer ?
T'occupes, elle va pas tarder à arrêter.
Oh merde ! Elle y retourne !
Laisse, on a pas à s'en occu–Bordel, elle se relève ?
Faut, faut envoyer quelqu'un là. Si elle crève, y sera pas content.
Je vais l'arrêter, toi, appelle un médecin ! Dis lui de se préparer, je lui apporte la prisonnière ! »

    De retour dans la cellule...
« Encore... Encore une fois... Ils vont venir, c'est sûr... » tâcha de se convaincre Hana, le front dégoulinant de sang chaud.

Le mur était tâché, et même légèrement fissuré là où elle s'était cognée par quatre fois maintenant. Il fallait qu'elle continue jusqu'à ce que ses geôliers interviennent, mais qu'elle évite d'en faire trop au risque de perdre conscience. Le but était de faire croire qu'elle l'était, pas plus ! Et ainsi, elle aurait une opportunité de s'échapper. Mais il n'y en aurait qu'une, et ce serait la dernière ! En cas d'échec, il n'y avait pas de seconde chance.
Elle se cogna une cinquième fois, et tomba en arrière.

« Oh merde. Oh la la, oh ça va pas du tout. » pensa-t-elle en se relevant.

Elle tituba et manqua de tomber. Elle ne dut son salut qu'au bras secoureur d'un garde qui sembla surgir de nulle part ; en effet, elle n'avait pas vu le champ de confinement se dissiper alors qu'il se précipitait à son secours. Il lui cria des mots qui passèrent dans une oreille pour sortir par l'autre. L'homme lui attrapa le bras et l'aida à marcher hors de sa cellule.

« Duest–Chuta ! –yigreuber !, lui dit-il.
Bais viens !, rétorqua-t-elle. Pourquoi mes mots sortent comme ça ? Elle répéta, plus fort. VE BAIS 'IENS !
Kestu–contes !
HUN ?? »

Le décor parut s'étirer à chaque mètre sous les pas de Hana. Ils marchaient trop vite. Elle détourna le regard avant de vomir, grossière erreur car elle vit enfin l'apparence du principe charmant venu la secourir : il avait une grosse tête allongée, des yeux globuleux jaunes et des moustaches de poisson-chat. On aurait dit une sorte de monstre mythologique sorti du cauchemar d'un junkie qui avait trop forcé sur les bâtons de la mort.

« Ah ! Z'êdes bas monsdre, z'êdes Mongalarami !, s'écria-t-elle en se rappelant le nom de l'espèce à laquelle il appartenait.
La ferme ! Tu pisses le sang putain ! » entendit-elle enfin distinctement.

Elle reprenait le contrôle. C'était le moment de passer à l'action ! Elle planta sa mâchoire dans son bras, puis lui fit une prise de Rikamouja (le fameux art martial Rodien) avant de le mettre à terre, puis réalisa qu'elle venait d'imaginer tout ça et qu'elle était incapable de faire autre chose que marcher comme une ivrogne, soutenue par le garde paniqué. Allez, deuxième tentative ! Elle agita mollement son bras libre en l'air et se bava dessus. Mais jamais deux sans trois ! Il suffisait de se faufiler, rien de plus facile !
Aspects : Padawan impulsive Vengeance inassouvie Humaine Se complaît dans le mensonge Émotionnellement instable

Re: [Hoth] Effet boule de neige

Messagepar Pravuil (Eldàrion) » 30 Janvier 2016, 11:41

Les trois Jedi se retrouvèrent sur le toit de la cabine d'ascenseur et aidèrent Zust à remonter : le pauvre n'allait tout de même pas rester ici, surtout que les événements en cours pouvaient mettre à mal le bon fonctionnement de la base. Cependant, si les Sensitifs s'en allèrent vers le bas le long de l'échelle, le technicien lui prit la direction des étages supérieurs. Certainement allait-il rejoindre ses amis et peut-être même allait-il leur souffler l'idée de déguerpir d'ici.

La descente ne fut pas longue puisque l'agilité des commandos leur permit tout d'abord de simplement se laisser glisser plutôt que d'emprunter les échelons un à un, puis lorsque le niveau -10 fut assez proche, ils se contentèrent de sauter avant d'atterrir en douceur grâce à leurs pouvoirs. Derrière la porte, d'ascenseur, ils sentaient sans mal la présence d'hommes armés prêts à les accueillir, la tension était palpable : non seulement ils devaient réceptionner les ennemis pas communs, mais en plus ils devraient déjà être arrivés.

- Et si on abandonnait ? Ils ne se pointeront plus maintenant... Ils ont dû sentir le coup venir.
- Abandonner un ordre du Professeur ? Je sais pas quel sort est plus enviable, me faire transpercer par un sabre laser ou finir sur une table d'expérience.

Quant aux trois compères, ils venaient de s'infiltrer dans le conduit de maintenant qui passait par dessus le groupe en armes. Si certains avaient leur blaster braqué sur la sortie, d'autres semblaient plus sceptiques quant à la conduite à adopter. Les trois Jedi passaient justement au dessus d'eux, mais il paraît que naturellement les gens ne regardent que peu vers le haut ou vers le bas...
Aspects : Maître Jedi Vertueux Dévoué à ses compagnons et à l'Ordre Nagai Un avec la Force Banane Il faut restaurer ingénieusement les liens diplomatiques de l'Ordre

Re: [Hoth] Effet boule de neige

Messagepar Pravuil (Eldàrion) » 30 Janvier 2016, 12:05

... Et c'était, semblait-il à ce moment là, vrai. Aucun d'eux ne remarqua les ombres se glisser à travers les quelques grilles d'aération, pas plus que les Jedi ne firent du bruit lors de leur infiltration. Alors qu'ils étaient sur le point de dépasser les gardiens du couloir, la radio de l'un d'eux - leur chef, certainement, s'activa.

- MERDE ! La gamine se fait la malle, faut pas la laisser filer sinon Lovis va tous nous tuer !
- Bordel les gars, on doit récupérer des Jedi t vous êtes pas capables de garder une fillette dans sa cellule ?!
- Elle pissait le sang putain, cette conne essayait de se défoncer le crâne contre un mur, on a essayé de l'arrêter et voilà qu'elle nous file entre les doigts. La voilà ! HEY, ARRÊTE TOI PETITE GARCE !

Du reste, le micro ne captait que le souffle haletant du garde à la poursuite de la gamine sus-mentionnée. Le groupe de Jedi s'arrêta un instant et ils se sondèrent mutuellement. La fille saurait peut-être où trouver Karkyy, et peut-être même où trouver le professeur. Évidemment, c'était à présent une course contre la montre à présent, il fallait la retrouver avant les gardes ! Ou tout du moins, assez tôt avant qu'ils ne la mettent hors d'état de nuire. Ainsi, ils accélérèrent le pas afin de trouver la sortie de ce couloir de maintenance...

Lorsque soudain les lumières changèrent, le blanc faisant place au rouge et à l'orange pour signifier un état d'urgence. Une alarme retentit et une voix clairement artificielle entonna son discours :

- Alerte. Brèche de sécurité au niveau 1.

Le calme s'installa l'espace d'une seconde, puis les hauts parleurs muraux cliquèrent, comme les radios lorsque quelqu'un passe un message. L'annonce cette fois, venait bien d'un être organique.

- Des Wampas ! Ils ont défoncé le mur des capybaras à poil doré ! Ils s'échappent, rattrapez-les ! OH MERDE, TIREZ !

Un rugissement s'ensuivit, et la réception radio s'arrêta. Pravuil et Raltir se regardèrent, et chuchotèrent en coeur : « Pour un Jedi, chaque vie est sacrée ». Pourquoi fallait-il que le chaos s'installe à chacun de leurs passages ? Pas le temps de réfléchir, leur missions était avant tout de retrouver le Maître Jedi ainsi que le Professeur. Et puis, ils n'avaient qu'à pas faire des expériences sur Hoth, il devait bien y avoir des primes de sécurité et des assurances vie.
Aspects : Maître Jedi Vertueux Dévoué à ses compagnons et à l'Ordre Nagai Un avec la Force Banane Il faut restaurer ingénieusement les liens diplomatiques de l'Ordre
Avatar de l’utilisateur

Re: [Hoth] Effet boule de neige

Messagepar L'Observateur » 31 Janvier 2016, 02:09

Visiblement, le petit détour de Raltir plus tôt avait créé une parfaite diversion à retardement...
... Qui allait causer la mort de pauvres wampas dont le seul tort était de mesurer deux mètres cinquante, d'avoir des crocs longs de vingt centimètres, et d'être attirés par la chair fraîche et l'odeur du sang. Une partie des forces de sécurité allait forcément se rendre dans les niveaux supérieurs pour contenir l'invasion, ce qui ferait toujours quelques ennemis en moins en bas.
Mais ce n'était pas la seule diversion dont ils bénéficiaient. En effet, ils arrivaient juste au moment où s'évadait l'une des pensionnaires du joyeux Laboratoire des Plaisirs du Professeur. Les gardes qui attendaient au pied de l'ascenseur décidèrent de se séparer en deux, une partie pour affronter les intrus et l'autre pour la rattraper. Quant au trio, il n'eut pas besoin de débattre bien longtemps pour se mettre d'accord sur la marche à suivre : en la retrouvant, ils auraient un moyen de retrouver Noloff. Quant au Professeur, il finirait bien par se montrer. Toujours dans les conduits, ils avançaient aussi vite que possible à quatre pattes, suivant les voix des gardes partis à la recherche de la gamine qui s'échappait.

À travers une grille, les Jedi aperçurent deux scientifiques en blouse à l'angle d'un couloir. L'un d'entre eux indiqua aux gardes dans quelle direction était partie leur fugitive.

« Là ! Elle se rend dans l'aile est ! Suivez les traces de sang !
Pigé !
Mettez vos armes en mode paralysant ! IL NE FAUT SURTOUT PAS L'ABÎMER ! »

Raltir s'immobilisa un instant, bloquant ses deux comparses.

« Si on continue de ramper, on ne les rattrapera jamais. Il n'y a plus beaucoup de gardes, on peut facilement les neutraliser sans les blesser plus que de raison. Avec moi ? »

Il attrapa son sabre laser à deux mains, le retourna (sortie pointée vers en bas) puis le mit en marche avant de tracer un cercle suffisamment large pour s'y glisser. Le rond de métal ainsi dessina tomba dans le couloir, en plein sur la tête d'un des deux scientifiques qui poussa un bref « Eurf » avant de tomber par terre.

« Pas de panique, Jedi en mission ! » cria-t-il en descendant par l'ouverture.

Le second laborantin poussa un hurlement de terreur et se précipita vers une porte à quelques mètres, à l'opposé de là où étaient partis les gardes. Raltir lança son sabre laser en direction de l'interrupteur pour le désactiver définitivement.
Et il échoua lamentablement. Le sabre tomba par terre et s'éteignit bien avant d'atteindre sa cible, comme si son propriétaire avait oublié les bases de la télékinésie.

« Raltir, qu'est-ce que vous fichez ?
Je ne comprends pas, marmonna Raltir en regardant le scientifique disparaître derrière la porte, perplexe. Pas de temps à perdre ! Et pas de commentaire, mon garçon ! » rugit-il en allant chercher son arme.

L'autre scientifique se relevait, encore un peu sonné. Il avait une belle bosse au milieu du front. Mais il n'y avait pas vraiment le temps de l'interroger, à moins de se séparer – peut-être en laissant cette responsabilité au vieux Jedi qui leur faisait déjà perdre du temps !

Pravuil réalisa soudain que quelque chose n'allait pas. Il ne s'était pas senti aussi affaibli que depuis... dix-sept ans, quand la Force lui était encore un concept étranger. Et même à l'époque, elle était plus présente qu'à cet instant précis. Astra et Raltir aussi commençaient à s'en rendre compte chacun de leur côté. Pour la première fois depuis le début de leur vie, la Force n'était pas avec eux. Si le Nagai essayait de l'invoquer même pour la tâche la plus insignifiante, il ne pouvait que se heurter à un échec. Était-ce cela dont parlait Zust à propos d'armes anti-Jedi ?

Re: [Hoth] Effet boule de neige

Messagepar Hana Kyber (L'Observateur) » 31 Janvier 2016, 02:27

Improbable, impensable, impossible – mais vrai. Hana avait pu s'extirper de l'emprise du garde. Surpris, celui-ci mit deux secondes à réagir ; il leva son bras pour l'attraper par les cheveux mais se prit un coup de coude involontaire de la part de Hana dans la main, laquelle se retourna contre lui pour lui mettre une droite dans un incroyable retournement de situation.

« Bardon ! » s'excusa-t-elle en l'entendant tomber avec un bruit sourd.

Sans vraiment savoir où aller, elle fonça droit devant elle. Enfin, droit devant n'était pas le bon terme : toujours un peu hébétée, Hana déviait légèrement à gauche. En essayant de corriger sa trajectoire, elle ne fit que renforcer sa nausée.
Une porte s'ouvrit sur son passage, et heureusement car elle serait rentrée dedans sinon. Elle enjamba un droïde-souris au moins aussi paniqué qu'elle puis bifurqua à gauche dès que l'occasion se présenta. Là, elle manqua de se cogner contre deux scientifiques qui l'évitèrent en criant. Peu après, ils donnèrent sa direction à dieu-gizka-savait-qui.

« Là ! Elle se rend dans l'aile est ! Suivez les traces de sang !
Pigé !
Mettez vos armes en mode paralysant ! IL NE FAUT SURTOUT PAS L'ABÎMER ! »

Image

« Si je continue tout droit je vais jamais les semer ! » réalisa-t-elle, terrorisée.

Elle s'arrêta à la première porte qui se présenta et en matraqua le bouton d'ouverture. La pièce qui s'offrait à elle était plongée dans l'obscurité, la seule source d'éclairage provenait de fines bandes lumineuses bleutées à peine visible le long des murs, à niveau d'épaule. Couverte de sueur et hors d'haleine, Hana avança au hasard et se cogna contre une paroi en verre. À l'aide de ses mains, elle estima sa taille et sa forme : un grand et long tube, peut-être une cuve de bacta. Elle continua sa progression et rencontra un autre obstacle semblable. Soudain, elle entendit la porte s'ouvrir derrière elle. Les traces de sang !

« Ah ! Zut, pensa la jeune fille en portant les mains sur sa plaie. Le contact lui arracha une grimace de douleur.
Elle peut pas être bien loin...
Où est l'interrupteur ?
N'allume surtout pas, et ne parle pas trop fort, ça dérange les spécimens.
Séparons-nous. Toi, longe à droite, toi à gauche.
Comprigé.
Il faut que je me cache. Vite. »
Aspects : Padawan impulsive Vengeance inassouvie Humaine Se complaît dans le mensonge Émotionnellement instable

Re: [Hoth] Effet boule de neige

Messagepar Pravuil (Eldàrion) » 31 Janvier 2016, 17:31

Pravuil leva sa main alors que Raltir s'était précipité pour ramener son sabre qui était lamentablement retombé au sol dans sa course. Il essaya d'invoquer cette lumière blanche comme il le faisait régulièrement, sans aucun succès. Une introspection lui suffit pour s'en assurer : le monde lui était beaucoup moins audible. Ce lien auquel il était si habitué, tel un sixième sens, ou bien la présence de ses deux bras et ses deux jambes pour agir sur son environnement, était parti. Ce n'était certes pas la première fois, mais à chaque fois l'effet était terrible : une impression de mutilation, et il ne s'en était pas encore rendu compte, de la même façon que certaines personnes lorsqu'elles perdent un membre ont parfois l'impression de toujours le sentir. Mais non, il était seul à présent. Sa main se saisit de son sabre laser, car il fallait être à présent beaucoup plus prudent... et son arme était sa dernière ligne de défense.

- Hâtons-nous les amis. Il nous faut empêcher les gardes de mettre la main sur cette fille, et nous occuper de ce contretemps.

Le Jedi employa un ton incroyablement calme malgré la situation critique pour un groupe d'intervention tel que le sien, et en même temps son injonction était ferme et ne souffrait aucune objection. La gravité du moment exigeait que chacun d'eux soit parfaitement concentré sur leurs objectifs, et le Nagai se lança dans les couloirs pendant que Raltir se chargeait de refermer la porte avant de se mettre en marche à son tour. Pravuil s'assura que les scientifiques ne soient pas des obstacles sur son chemin, mais une fois ceux-ci dépassés il n'en fit aucun cas - le danger se trouvait devant lui plutôt que derrière.

Le groupe se contenta du reste de suivre les traces de sang laissées sur le sol froid, une trace si facile à suivre que les gardes ne pourraient guère manquer. Il fallait se hâter !

- Elle est là, les gars ! Viens ici, petite. C'est sans issu ici, alors rends-toi sans faire des tiennes. Tu as perdu.

Les traces menaient dans une salle qui était demeurée dans les ténèbres. Les gardiens des lieux avaient seulement activé leurs lampes torches, laissant apparaitre des raies de lumières, toutes pointées derrière un tas de cylindres en plastacier contre le mur, armes également pointées dans cette direction. A leurs lampes se rajouta soudain la lueur azurée du sabre de Pravuil, puis ce fut la lame ambrée d'Astra qui se joignit au spectacle. Dans la lumière du couloir se dessinait l'ombre de Raltir qui ne tarderait pas à rejoindre ses camarades...

- Messieurs, je crains que vous ne deviez abandonner l'idée de récupérer votre colis.

Sur le pas de la porte apparut enfin Raltir qui avait rattrapé son retard.

- On n'y voit rien là dedans ! Allumez-moi donc cette lumière.

Ce disant, il activa l'interrupteur et les lumières blanches s'allumèrent, révélant les gardes, un bout de la jeune fille terrée qui espérait se cacher, et la contenance des cuves disposées dans la pièce...
Aspects : Maître Jedi Vertueux Dévoué à ses compagnons et à l'Ordre Nagai Un avec la Force Banane Il faut restaurer ingénieusement les liens diplomatiques de l'Ordre

Revenir vers « Le reste de la galaxie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité